diplome-relooking


LA NECESSITE D’UNE MISE AU POINT
Etant très souvent sollicitée pour des demandes d'information et étant consultante en image depuis 20 ans dont les premières années étaient réservées aux professionnels. Je suis parallèlement responsable de formation et me trouve confrontée à la confusion qui s’est créée par les affirmations de certains organismes
 

INFORMATION SUR LES DIPLOMES
L'État détient le monopole des grades et des titres universitaires : les établissements d'enseignement privés ne peuvent donc délivrer à leurs élèves que des certificats de scolarité. 

Sachez qu'à l'heure actuelle, seuls  BTS ou licence sont des diplômes reconnus par l'éducation nationale et le RNCP et qu'il n'existe aucune reconnaissance diplômante du métier de conseiller en image, mais des certifications reconnues de l'état par l'attribution d'un  numéro d’agrément.

Aujourd'hui, le diplôme de conseiller en image n'est pas encore reconnu officiellement. Il y a 14 grandes familles de métiers répertoriés par un code appelé code rome . Le métier de conseiller en image n'y est pas et seul D1208 est le Code Rome le plus proche (à ranger dans les "soins corporelle et esthétique" du corps)


LABEL &  SYNDICATS

Attention, car pour essayer de se distinguer, certaines écoles annoncent délivrer un  label  validé par leur propre syndicat dont leur président est également parti prenante dans l'école de formation.

Attention aussi aux forums permettant une publicité à bon compte 

Tout cela créé confusion dans l’esprit des personnes souhaitant se former et nuit gravement à l'image de notre métier